Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Travail

(modifié: octobre 2015)

Le monde capitaliste est un monde de requins, je ne vous l’apprends pas. Et ce n’est pas parce que c’est le modèle dominant que c’est le seul possible. Comment travaille-t-on aujourd’hui dans le monde ? Qu’est-ce c’est que le modèle de réussite par le travail qui nous tient, et pourquoi ? Qu’y a-t-il à revoir ou à reprendre qui s’est évanoui si ce n’est le sens même du travail dans nos vies ?

Si vous pensez qu’une coopération reposant sur l’ouverture et le dialogue est plus enrichissante qu’une course au pouvoir, que la communication non-violente est fondamentalement plus puissante que l’agressivité, que l’honnêteté et la douceur sont des valeurs fortes, que la liberté ne se résume pas au confort matériel alors... alors ça ne va pas être fastoche mais ça vaut la peine de s’accrocher à ces valeurs.

Pour vivre une ré-orientation ou un changement de métier, il faut être inlassable, faire preuve de créativité et affirmer ses valeurs, tranquillement, sereinement mais constamment, bref il faudra, comme disait Gandhi "incarner dans le monde le changement que vous souhaitez pour le monde".

Si vous n’êtes pas passionné, en toute logique vous risquez de ne pas tenir... d’être croqué tout cru ou grignoté insidieusement... L’amour de son travail est un des puissants moteurs pour éviter l’usure, un excellent carburant et l’expérience le prouve assez : diplôme ou pas, tout est possible !

 :: Connaissance de soi ::

N’importe qui peut aller loin et vivre sa passion, assez loin en tout cas pour mener une vie qui a du sens. Le travail fait l’identité de l’homme et de la femme modernes. La question du choix d’un métier est donc cruciale. Elle se pose quand on est jeune mais on peut aussi changer plus tard, affiner sa passion ou bien la remettre en question. Faire quelque chose qui a du sens et que l’on aime : y-a-t-il plus belle récompense que celle-là ?

La Seiche se souvient avec émotion des conseillers d’orientation et des parcours mis en œuvre à l’école pour aider les jeunes à choisir leur futur métier...
Les conseillers de toute sorte font de leur mieux mais en quelques entretiens c’est dur de connaître quelqu’un. De plus, les orientations proposées tiennent compte des besoins exprimés par le marché du travail, un marché sur lequel vous n’avez pas forcément envie d’être, ou pas comme on vous le propose du moins.
Comment faire ? Comment oser penser autrement son futur travail, que l’on soit à la veille de passer son bac ou en pleine reconversion ?

Certes, il est difficile de choisir mais avant de laisser qui que ce soit vous conseiller, faites comme Socrate, travaillez à vous connaître et à définir ce qui vous correspond vraiment.

Quelques pistes sous forme de questions à vous poser
1. Est-ce que j’aime travailler dans un bureau avec des horaires réguliers ?
2.Est-ce que j’aime travailler chez moi ?
3. Est-ce que je suis plutôt un-e manuel-le ou un-e cérébral-e ?
4. Est-ce que j’aime rencontrer des gens ? Bouger ? Voyager ?
5.Est-ce que j’ai envie de travailler là où j’ai grandi ?
6. Est-ce que je suis du matin ? du soir ?
7. Est-ce que j’ai besoin d’une sécurité matérielle régulière (salaire) ou est-ce que je suis bien avec un fonctionnement indépendant ?
8. Est-ce que j’aime mieux diriger ou coopérer ?
9.Est-ce que je peux travailler dans le bruit ?
10.Est-ce que j’arrive à me concentrer longtemps ?
11. Est-ce que je suis mieux seul-e ou en groupe ?
12. Est-ce que j’ai déjà pris des risques et si oui, comment les ai-je gérés ?
Liste non exhaustive !

En quoi tout ça concerne le travail ? Nos journées de travail sont environ de 8h, soit 8h de notre vie vendues à quelque chose... Un Français passe environ 30 ans de sa vie au travail (entre 25 et 55 ans), alors autant y être bien et laisser de bonnes traces !

 :: Exemples et pistes ::

> C’est l’histoire d’une usine qui ferme en Argentine en pleine crise économique. C’est l’histoire de familles brisées, d’hommes déprimés et sans avenir qui décident que non, les choses vont aller autrement. C’est The Take, un documentaire magnifique sur la valeur du travail.

> Un regard différent sur la valeur du travail. Et une proposition assez géniale de Bernard Friot.

> Profondément déprimant mais néanmoins éclairant par endroit " De la servitude moderne"

> Un rapide aperçu du travail des enfants dans le monde.

 :: Secteurs ::

La vie est trop courte, on le sait, et il y a tellement de métiers passionnants qu’on voudrait pouvoir aborder ! Partir de vos goûts peut vous permettre de trouver le fil.

Deux questions pour se diriger.
1. Qu’est-ce que j’aime faire ?
2. Qu’est-ce que je peux apporter à ce monde ?
Vous aimez découvrir le monde et de nouvelles cultures ? Pourquoi pas un travail engagé dans la protection des peuples autochtones menacés ?
Vous aimez jouer aux jeux vidéos ? Pourquoi ne pas créer des jeux non-violents, avec un univers porteur de vos valeurs ?
Vous aimez ne rien faire ? Pourquoi pas commencer par du wwoofing - un échange de quelques heures de travail à la ferme bio contre le gîte et le couvert ? Pas forcément reposant mais ça donne le temps de prendre le temps de réfléchir !
L’énergie vous passionne ? Les EnR (Energies renouvelables) vous attendent et il y a tout à faire : le virage s’amorce à peine dans ce domaine.
Vous aimez l’argent ? Pourquoi ne pas créer une nouvelle monnaie ? Rejoindre une banque éthique comme Gäelle Baldassari ?
Vous aimez les animaux ? Savez-vous que la plupart des produits cosmétiques sont testés sur des milliers d’animaux chaque année ? Pensez-vous pouvoir faire quelque chose ?...
Pur geek ? Pourquoi ne pas participer à l’explosion des logiciels libres ?
La vie d’entreprise vous attire ? Pourquoi ne pas vous pencher sur les nouvelles structures entrepreneuriales comme les SCOP ?
Vous aimez le droit et la justice ? Pourquoi ne pas défendre les lanceurs d’alerte, les faucheurs, les activistes et autres désobéissants ? Le procès est une arme connue pour freiner un mouvement et, là encore, il y a du travail !






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

A lire aussi : livres, liens

  • Les métiers de l’environnement et de l’écologie, A. Pozzi, éd. du Puits Fleuri, 2009.
  • Les Créatifs Culturels en France, éd. Yves Michel, 2007.
  • Un métier pour la planète et surtout pour moi, E. Laville, Village Mondial, 2004.
  • Travailler peut nuire gravement à votre santé, A. Thébaud-Mony, La Découverte, 2008.

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?