Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Santé

(modifié: décembre 2015)

Cancer, obésité, Alzheimer, implants dentaires au mercure, résidus de pesticides, vaccins à tout vent, difficultés de reproduction, épidémies animales... L’état de santé de millions de gens est à l’image de l’état de la planète et, en l’absence de changement en la matière, la meilleure médecine reste la prévention.

La prévention c’est, par exemple, faire le choix d’une alimentation biologique (= sans pesticides), réduire son temps passé au portable et utiliser les kits mains libres (rapport 2011 de l’OMS sur le sujet) mais aussi savoir gérér son stress au quotidien ! C’est dans le sens d’une démarche globale et préventive que va l’Appel de la Jeunesse.

Les médecines non conventionnelles ne correspondent pas aux critères scientifiques occidentaux. Elles n’en sont pourtant pas moins efficaces. Elles nous intimident parfois car elles viennent souvent d’Asie où le rapport au corps et à la médecine est différent du nôtre. Ainsi, en Chine, un patient paie son médecin tant qu’il ne tombe pas malade et ne le paie pas s’il est malade !

Suite au rapport du député Paul Lannoye, en 1997 le Parlement européen a officiellement reconnu 8 approches alternatives de « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ». Certaines sont citées dans le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Ces 8 médecines non conventionnelles reconnues sont : la chiropraxie, l’homéopathie, la médecine anthroposophique de R. Steiner, la médecine traditionnelle chinoise, le shiatsu, la naturopathie, l’ostéopathie, la phytothérapie.
Au Danemark, en Allemagne, en Suisse (selon les cantons), en Angleterre, aux Pays-Bas, en Irlande, en Suède et en Belgique, ce sont des médecines courantes et acceptées. Et la liste n’est pas exhaustive
En France elles sont tolérées et soumises à aucune réglementation particulière (d’où la très grande importance du sérieux de la formation des praticiens). Notez qu’on raille souvent l’homéopathie qui a des effets secondaires nuls pour louer une médecine hyper-chimique qui aligne scandales sanitaires et effets secondaires souvent déplorables. Alors bien évident, si j’ai besoin de soigner un cancer je ne le ferais pas avec l’homéopathie mais en étant dans la prévention je l’éviterai peut-être, et le débat se situe là.

La santé est un équilibre, c’est l’évidence et ça commence par l’écoute et le respect absolu de votre ressenti avant tout "conseil" extérieur". Regardez cette conférence passionnante et très riche de Jacques Antonin, un boulanger inspiré, un chercheur. A l’écouter, on croirait entendre un pré-socratique nous parler de l’harmonie des sphères et de la musique céleste. Cette conférence se reçoit à tout un tas de niveaux possibles, le premier étant celui de la beauté pure au milieu de ce bain d’harmonie. Ensuite... c’est à vous de voir.

Soyez curieux ! Inspirez-vous de partages très stimulants de Thierry Casasnova dont le parcours de souffrances personnelles évolue sous nos yeux vers une pleine santé avec beaucoup de courage et d’amour. Ensuite... c’est à vous de voir.

Voir aussi la rubrique Bien-Être et l’entretien avec Marie Grosman.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

A lire aussi : livres, liens

  • Les clés de la santé indigène, J. P. Barou et S. Crossman, Balland, 2004.
  • Les huiles essentielles, N. Grosjean, Eyrolles, 2010.
  • Médecines non-conventionnelles et droit, I. Robard, Litec.
  • Menace sur nos neurones, M. Grosman et R. Lenglet, Actes Sud, 2011.

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?