Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Indépendants, vraiment ?

(modifié: juin 2014)

Chez nous, en France, le but est de faire de vous des êtres in-dé-pen-dants = c’est-à-dire financièrement autonomes. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela veut dire qu’il va falloir étudier et Trouver du travail. C’est le grand mantra. Et c’est fort juste puisque dans notre société tout - absolument tout - doit se payer.
Sauf que Y a plus de travail. C’est le grand mantra n°2. Donc il va falloir que tu sois particulièrement égoïste, compétiteur, endurci, endurant au stress, aux heures sup’, aux frustrations, particulièrement avide de toujours plus, lancé dans la course à la dernière machine à laver, au dernier I-m, il va falloir te mettre des œillères, croire à la paix artificielle, il va falloir consentir et à ce prix-là, tu seras in-dé-pen-dant financièrement et accessoirement totalement dépendant du système consumériste. C’est un choix et mieux vaut le faire en sachant où on met les pieds, non ?

Tu gagnerais tes euros avec un bon job et tu serais certain d’être in-dé-pen-dant alors qu’en réalité tu serais probablement dépendant d’un système complexe et fortement toxique.

En effet, tu serais dépendant parce que tu penserais qu’il est normal de manger des tomates sans goût en décembre, normal d’avoir le choix entre 52 teintes de rouge à lèvres testés sur des lapins et d’avoir de grande difficulté à te loger à prix raisonnable, normal de payer une petite fortune pour recevoir tes emails sur ton dernier e-gadget et de payer une autre fortune pour des transports en commun, normal qu’il y ait finalement des riches et des pauvres parce que, au fond, c’est comme ça, etc., etc., etc.

Alors de quoi parle-t-on ? Qu’est-ce que ces valeurs imposées de la réussite ? Fais-tu bien la différence entre réussite et réalisation ? As-tu déjà bien conscience du système dans lequel tu évolues ? Je pense que oui car je n’ai jamais rencontré plus lucides que des ados... Sauf que cette lucidité n’est pas encouragée et s’effrite vite, si vite.

Il y a une phrase que j’adore (j’ai oublié de qui elle est) : "Si tu crois que l’eau vient du robinet, tu te battras pour défendre la Compagnie des Eaux, mais si tu sais qu’elle vient d’une source tu te battras pour la protéger."

Donc le programme c’est la normalisation mais en fait vous avez le choix, celui de refuser, de prendre un autre chemin, de vivre sans argent ou le minimum ou de vous en servir à bon escient. C’est dur parfois, souvent même car c’est toujours dur d’oser, mais on peut bon sang ! Et il faut que ce soit de plus en plus possible pour que ce monde reste habitable.

Alors protégez ce qui se révolte en vous contre le défaitisme ambiant et l’habitude molle, laissez l’indignation aux anciens et rêvez, avancez, battez-vous ! Refusez les parcours classiques qui confortent le vieux système dans ses fonctionnements inhumains, foncez rejoindre tout ce qui se fait d’alternatif et d’efficace, explorez, critiquez, regardez les actions de terrains, explorez les propositions : tout est là, en France comme ailleurs, alimentation, énergie, habitat, information, économie, éducation, accès aux soins... tout est là pour faire autrement alors à vous de vous en emparer, à vous d’agir, vous avez la chance de n’être pas encore complètement pris par la course aux sous, allez ! La bataille ce n’est pas une nième manif’, la bataille maintenant c’est le choix de votre vie parce qu’à l’époque du règne de l’instant il n’y a que la durée qui compte vraiment.

> Revenir au sommaire Ados écolos.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?