Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



BD & mangas

(modifié: janvier 2015)

Ce n’est pas nouveau, la BD fait passer des messages que la "grande" littérature a souvent beaucoup de mal à entendre. L’écologie trouve là un terrain favorable pour semer des graines de 9 à 99 ans. Petite sélection personnelle.

Et s’il n’y en avait qu’un ce serait celui-là : Les Fils de la Terre , chez Delcourt/Akata, 2007 (3 vol.). L’histoire ? C’est le polar de nos vies : au Japon les sols s’épuisent, l’agriculture industrielle ne nourrit pas assez et pas assez bien la population... que se passe-t-il ? Un jeune prof est mandaté pour faire un bilan dans un lycée agricole en perte de vitesse et là commence une fantastique aventure humaine et agricole ! Vous allez voir c’est génial.

 :: Bandes-dessinées ::

> Saison Brune , Delcourt, 2012. Une enquête minutieuse sur le changement climatique... espérons que ça nous réveille ! Lire l’interview de l’auteur.

> Les Ignorants - Récit d’une initiation croisée , Futuropolis, 2011. L’un auteur de BD, l’autre vigneron en biodynamie, tous deux passionnés, à la découverte de leurs univers respectifs. On partage avec eux ce truc si rare et si merveilleux : l’amour du métier, et l’on en apprend au passage sur la permaculture. A noter : Davodeau est un des rares auteurs ouvertement membre de Sortir du Nucléaire.

> Pendant que la planète flambe : 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence ... une petite merveille parue chez La Boîte à Bulles.
> Terre de son nom , chez Tartamundo, 2009. Ici, la nature n’est ni bonne ni mauvaise, elle est simplement en harmonie avec la vie. Mais ce système qui a mis tant de temps à se construire risque de s’effondrer brutalement... Saurons-nous préserver cet équilibre ?

> Auto bio , chez Audie, 2009. Prix Tournesol 2009, l’album présente avec un humour décapant les tribulations quotidiennes de personnages qui essaient de revenir à la nature, à l’éco-logique, bref à une certaine cohérence sans savoir comment faire.

> Climax , chez Dargaud, 2008. Quand une équipe de chercheurs s’en va en Antarctique étudier le réchauffement climatique de la planète, Leia va découvrir bien des malfaçons... Les résultats des programmes scientifiques gouvernementaux auraient-ils tendance à oublier que derrière les chiffres se cachent des hommes ?

> Biotope , chez Dargaud, 2007. On part presque sur un polar SF avec où des flics parachutés sur une planète forestière isolée à l’autre bout de la galaxie sont confinés, pour les besoins d’une enquête, dans une station de recherche ultra aseptisée. Contraste réussi entre la puissance de la forêt et la froideur technique.

> Colibri , aux éditions De la Cerise, 2007. Complètement inclassable, l’album se présente comme une variation, un vaste rêve dans une mégalopole, récit improvisé au trait magnifique et qui résonne comme un manifeste écologiste, une ode aux peuples premiers.

> Rural , chez Delcourt, 2001. En rase campagne angevine, trois paysans racontent comment ils sont passés de l’agriculture intensive à la bio... Un jour, à quelques kilomètres de là, des travaux commencent pour construire l’A87. Un magnifique reportage-documentaire revu par la créativité, la référence du genre.

> Le retour à la terre , chez Dargaud, 2001 (4 vol.). Manu, dessinateur de BD, et Mariette sa compagne, quittent Juvisy pour la campagne, le calme, l’air pur, la nature mais aussi... les voisins, l’intégration au village, l’hiver, les pesticides, la fête du cochon et Mme Mortemont. Un régal au ton juste et à l’humour tendre !

> Aquablue , Delcourt, 11 vol. depuis 1988. Nao, un jeune orphelin atterrit sur la planète-océan dite Aquablue. Là de paisibles pêcheurs se chargent de son éducation et l’aventure commence.

 :: Mangas ::

On connaît la réputation violente et sulfureuse du Manga qui illustre généralement des univers ultra-agressifs correspondant à un Japon lancé dans l’hyper-industrialisation et complètement dénaturé. Mais là aussi la tendance s’inverse et, avec le talent qu’on leur connaît, certains maîtres du Manga ont imaginé des histoires très fortes de nature et de paix, remarquablement bien documentées et très humaines.

> Les Pommes Miracles et Daisy, chez Delcourt, 2014. Sur le premier titre, je ne serai pas objective vu que j’en ai assuré l’adaptation. C’est l’histoire vraie de Mr Kimura, un planteur de pommes qui, par amour de sa femme malade à cause des pesticides, décida de trouver des solutions naturelles pour avoir de bonnes pommes. Insectes, parasites, catastrophe, il affronte le pire et finit par devenir le pionnier de la pomme 100% bio. Une véritable épopée moderne ! Tout aussi contemporain, Daisy raconte le quotidien d’un groupe d’ados après Fukushima avec une très belle sensibilité et beaucoup de profondeur. A découvrir d’urgence !

> Mitsuko Attitude, chez Delcourt/Akata, 2012. Après la mort de son père, Mitsuko part vivre chez son oncle et découvre avec stupeur la façon de vivre et de s’alimenter de sa famille d’adoption. Enzymes, cures, lavements et un humour décapant sont au rendez-vous.

> La Forêt de Miyori , chez Milan, 2010. La jeune héroïne descend en ligne directe de la reine de la forêt. Elle doit maintenant prendre sa place et protéger les arbres. On est dans l’univers de Chihiro !

> Sweet Relax , chez Delcourt, 2010. Shiaki voit de drôles de trucs : à ses yeux toutes nos tensions sont visibles ! Introvertie et sensible, elle va explorer son don pour apprendre à soulager les autres grâce au shiatsu, un massage de santé ancestral.

> Sacrée Mamie , chez Delcourt/Akata, 2009 (6 vol.). Inspirée de la vie d’un grand comique japonais, la série raconte le quotidien heureux et décroissant avant l’heure d’une mamie et de son petit fils. Un petit bijou d’humanité !

> Je ne suis pas mort , chez Delcourt/Akata, 2009 (1 vol.). Tout fout le camp : un vieil homme tente de mettre fin à ses jours et se retrouve... en vie, réapprenant la vie en pleine nature. Rude mais salutaire.

> Le Pacte des Yôkaï , chez Delcourt/Akata, 2008, 8 vol. L’histoire du solitaire Natusme qui communique avec les yôkai, esprits naturels de l’ancien temps... Une belle adaptation de l’esprit traditionnel japonais animiste en lien direct avec la nature.

> Manga Science , chez Pika, 2005 (10 vol.). Pour apprendre tout tout tout sur les phénomènes de la vie. Des tas de questions sont expliquées à deux élèves : comment une plaie guérit-elle ? Qu’est-ce que les pluies acides ? Où vont les eaux usées ?

> Global Garden , chez Delcourt/Akata, 2004. A l’aube de sa mort, Einstein regrette son implication indirecte dans la conception de la bombe nucléaire. Il émet alors le souhait que la Terre devienne un havre de paix. Deux enfants doivent s’en charger... Plus fantastique, avec pour toile de fond l’écologie.

> Gen d’Hiroshima , chez Vertige Graphic, depuis 2003 (10 vol.). Un chef-d’œuvre sur la paix : autobiographie détaillée d’un survivant de la bombe atomique.

> Sous un rayon de soleil , chez Tonkam, 1997 (3 vol.). Des histoires de tous les jours où presque dont la jeune héroïne, Sarah, fleuriste au grand cœur, parle aux arbres.

 :: Rencontres et éditeurs alternatifs ::

> Les rencontres de la BD indépendante sur le plateau de Millevaches avec 12 auteurs en résidence chez les habitants.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?