Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Se former... à quoi ? et où ?

(modifié: décembre 2015)

Bien entendu, la liste n’est pas complète mais nous mentionnons ici les formations qui nous semblent solides et/ou que nous avons testées, comme Etika Mondo qui est une formation générale en ligne permettant aux porteurs de projets alternatifs de se saisir des outils de stratégie, comm’, marketing, etc., pour faire aboutir solidement leurs idées avec éthique. Rentrer dans leur écosystème vous permettra déjà de découvrir énormément de choses. Vous pouvez découvrir l’interview du porteur de projet par ici.

 :: Agriculture biologique ::

> S’installer comme agriculteur bio ? Depuis 2008, certains aspects de l’agriculture biologique sont intégrés aux cursus agricoles dits traditionnels. A la ferme de Sainte-Marthe, Intelligence Verte propose un stage en français ou en anglais pour démarrer une activité.

> De très nombreuses formations au jardinage bio existent en France.

> Lelycée agricole de Obernai, en Alsace, propose une formation à l’agriculture biodynamique.
> Voir aussi Campagne et la liste officielle des formations agricoles en bio (pdf en bas de page).

 :: Auto-formation ::

> Groupe de recherche sur l’auto-formation.
> Il existe dans le Nord de l’Inde, le Barefoot College, ou Université des Va-nu-pieds essentiellement concentré sur l’apprentissage et la diffusion de techniques simples et locales. Particularité : pas de diplômes, ni pour entrer, ni pour sortir.

 :: École d’ingénieurs ::

> A Nancy, l’Ecole supérieure des sciences et technologies de l’ingénieur ajoute à la formation d’ingénieur un axe fort sur la responsabilité globale. En 2010, l’école a démarré une expérience passionnante : quatre prix Nobels alternatifs (Raul Montenegro, Mycle Schneider, Nicanor Perlas, Pat Mooney) rencontrent les étudiants sur un atelier de deux jours. Jeux de rôle et débats permettent aux élèves de mieux percevoir la globalité des impacts de leurs futures actions. Espérons que l’initiative se multiplie !

 :: Gestion des déchets ::

> La Ressourcerie forme à la réduction, à la gestion des déchets et à leur recyclage tout au long de l’année et dans différentes filières.

 :: Métiers de la construction ::

> Liste très complète des principales formations longues, année par année, sur le site de La Maison Ecologique.

 :: Métiers de l’eau ::

> Formations professionnelles aux métiers de l’eau par l’Office International ed l’Eau. Le Centre de formations est à Limoges. En 2013, 428 sessions de formation professionnelle continue.

 :: Métiers de la solidarité et de l’aide humanitaire ::

> Bioforce près de Lyon forme aux métiers de l’humanitaire.
> L’Agence régionale des acteurs de l’économie solidaire (Adepes) propose des formations solidaires en Midi-Pyrénées.

 :: Métiers du solaire ::

> En Savoie, Compagnons du solaire.

 :: Métiers de la communication ::

> Graines de changement propose des contenus et des sites et intervient à plusieurs niveaux dans les problématiques écologiques.
> Un collectif de publicitaires pour l’éco-innovation échangent sur l’éco-blanchiment sur un forum... pour une communication responsable.

 :: Médecines traditionnelles ::

> Diplôme universitaire de médecine complémentaire de l’université de (D.U.M.E.N.A.T.) proposé à l’université de Bobigny Paris XIII. C’est également là que l’on pourra trouver une formation à la phytothérapie (voir la liste des formations en herboristerie établie par le syndicat des Simples, ici).

En complément de cette page, on pourra consulter les portails de recrutement tournés vers les métiers de l’écologie (et du DD aussi).

PDF - 517.7 ko





Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

A lire aussi : livres, liens

  • Formations au jardinage (non-diplomantes), lire Jardin.
  • Universités populaires, lire Éducation.
  • Voir aussi les annuaires des formations alternatives édités par AlterreNat.
  • Un beau texte sur une chose devenue rare : l’amour du métier (un vigneron et un auteur de BD) qui traverse Les Ignorants d’E. Davodeau, 2011.

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?