Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(15 avril 2014)

Verts de rage et, parfois, aussi, de bonheur

Le 17 avril prochain, la Via Campesina fêtera ses 18 ans, l’âge de la majorité et, je le souhaite de ’tous coeurs’, de forts succès. Vous le savez, j’en ai souvent parlé ici et j’en reparlerai, une campagne violente est cours contre les petits fermiers, l’accès aux terres est de plus en plus difficile et quelques entreprises avides luttent ferme pour continuer à imposer un modèle agricole chimique + subventions dont les effets néfastes sont désormais connus.

La Via Campesina est née en 1996, suite à l’assassinat de 19 paysans sans terre assassinés au Brésil par des milices paramilitaires. Le pays détient encore le triste de record en assassinat de militants pour l’environnement, suivi par le Honduras et le Pérou. Mais ne nous y trompons pas, partout les enjeux environnementaux sont énormes parce que la destruction de l’environnement fait la richesse de certains : forêts, minerais, cours d’eau, terres arables...

20 ans plus tard donc, la Via Campesina rassemble 164 organisations paysannes de plus de 200 millions de personnes, et ce n’est que le début. Un bulletin gratuit du joli nom de Nyéléni est plus particulièrement destiné aux jeunes agriculteurs (gratuit, en ligne ici).

En France, il s’en passe des vertes et des bien mûres. Gardons la tête fraîche et regardons du côté des francs succès. 2014 est une année à bougie car on fêtera le coeur en joie les 20 ans du centre Terre Vivante, occasion d’aller rencontrer cette équipe passionnée dans ce lieu magique, naturel, ouvert, pédagogique et juste... beau.

Ce sera aussi les 40 ans de la Ferme Sainte Marthe qui produit en Sologne des semences bio et où vous pouvez également suivre des stages en tous genres. A signaler, un e-book stimulant à télécharger sur Une nouvelle espèce en voie d’apparition...

Pendant ce temps, Les incroyables comestibles prolifèrent, les éco-lieux s’activent (le Moulin de Busseix, le Battement d’Ailes ou encore la Ferme du Bec Hellouin), d’autres veulent voir le jour (comme avec celui des Jardins de la Vallée Verte avec l’équipe de Alteréco30)...

Tandis que les Kokopelli, les Grecs de Peliti et Vandana Shiva préparent la Caravane des Semences pour la fin du mois qui partira de Grèce pour passer par l’Italie avec une fin en Ariège chez Kokopelli.

Nous voici donc Génération végétale ou BRF génération et tout le monde se précipite sur les aventures rafraîchissantes et potagères de Moi, jardinier citadin.

Réjouissons-nous, c’est encore une fois le printemps sur Terre, ça va mal mais tout n’est pas complètement foutu... semez... pollinisez vos idées !

Les plantes sauvages sont là, l’abondance nous entoure, regardez.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?