Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(13 septembre 2011)

Une petite tranche de lard ?

Quand je l’ai lu dans mon livre du moment, je ne l’ai pas cru, alors je suis allée vérifiée et les bras m’en sont tombés, ou presque.
Vous connaissez l’Enviropig TM ? Non ?
Avant de vous le présenter, petit rappel pour les non-familiers des pollutions porcines :
1. Les porcs se nourrissent et, comme tout organisme, produisent des déchets. Si l’on ajoute de l’eau à cette merde riche en phosphore, cela devient du lisier que le technicien agricole moderne peut épandre sur ses terres pour enrichir le cycle de l’azote - indispensable à la croissance des cultures.
2. Sauf que s’il y a trop de lisier ou qu’il pleut juste après l’épandage, les sols, les rivières et autres cours d’eau deviennent tout pourris, plein de nitrates entre autres. Gros problème.
3. Conséquence : des marées vertes, surtout quand ce sont des méga-porcheries industrielles qui ont officié.
4. Solution : réduire la taille des-dites porcheries ? Allons...
Mais non ! Pourquoi pas inventer un porc dont la merde contiendra moins de phosphore ? Et comment ça ? En lui ajoutant un gène de souris pour qu’il digère mieux le phosphore de sa pâtée. Et voilà l’EnviropigTM, né il y a une dizaine d’années dans une université canadienne.
Depuis 1999, il produit entre 30 et 65% de phosphore en moins (selon les études) - ça c’est du résultat. Le petit cheptel placé sous haute surveillance à l’université, privé de contact avec d’autres animaux, n’est pas encore consommable par les humains mais les autorités canadiennes en étudient la possibilité.

Vous pouvez vérifier si vous ne me croyez pas... Articles presse canadienne Le Soleil et Better Farming.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?