Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(18 juin 2012)

Rio -20

On commence en 1952 avec un pic de pollution inouï sur Londres qui fit 4000 morts les 5 premiers jours. La mobilisation fut immédiate et aboutit, en 1956, à la première loi sur l’air.
Puis c’est le catalogue des horreurs industrielles : la mer de mercure qui contamina les pêcheurs de Minamata au Japon, les premières marées noires des grands pétroliers qui sillonnent les mers pour fournir l’énergie nécessaire à "la croissance", en Inde l’explosion de l’usine de Bhopal, la déforestation galopante, Tchernobyl, l’ouragan Katrina...
Et... et ? Une première conférence à Rio en 1992, une autre à Kyoto en 1997, jusqu’à Copenhague en 2009 avec des milliers d’heures de discussion, de rapports, de compte-rendus, et des mesures gouvernementales. Pas très contraignantes certes mais pas inexistantes non-plus. De quoi patienter.
Comme en France, par exemple, où l’on voit avec les toutes dernières élections que l’écologie a de nouveau disparu. Engloutie dans "le social" sans que personne ne fasse franchement le lien entre les deux...

Ces catastrophes ne changèrent pas le monde - du moins, pas d’un coup mais le DVD est remarquablement bien construit, lucide et très net dans sa critique d’un développement industriel non-maîtrisé et la mise en place d’un développement durable qui n’est rien sans une remise en question profonde du système.

La chose s’appelle RIO+20, ça fait genre et ça commence dans 2 jours. Que s’est-il passé depuis 20 ans pour la préservation de la terre et des ressources communes dont toute vie dépend puisque tous nous devons respirer, boire, manger... ?

Beaucoup disent : pas grand-chose.
D’autres disent : si, si, regardez toutes ces initiatives, ces gens qui prennent conscience.

Est-ce que l’intensité et la capacité de coopération de ceux et celles qui veulent le changement vont réussir à polliniser et contrer tout ce qui englue l’humanité dans le vieux système mortifère ?
L’enjeu est là - dans les boules de neige que nous sommes capables de créer.

Rio ? Le Sommet officiel et les 600 débats, assemblées, mobilisations et concerts pendant 10 jours du Sommet des peuples.
Rio ? Un non-événement.

Continuez. Continuons.
Et si besoin écoutez encore la voix de Severn, qui fait aussi partie de ces jeunes à la conscience éveillée arrivés un peu tôt dans ce vieux monde qui s’achève...






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?