Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(26 avril 2013)

Loup, y es-tu ?

Les tensions entre loups et bergers sont loin d’être apaisées... Tout comme avec l’ours dans les Pyrénées, on nage dans le passionnel (les peurs ancestrales), le financier (les indemnisations de bergers) et le technocratique (les mesures gouvernementales censées régler administrativement une situation de vie sauvage).

Jusqu’au 6 mai, vous avez la possibilité de donner votre avis sur un nouveau plan d’action clairement anti-loups concocté par notre gouvernement.

"Avant leur publication officielle, le Ministère de l’Écologie propose aux Français de donner leur avis jusqu’au 6 mai 2013 sur le nouveau Plan Loup ainsi que sur les trois arrêtés associés, fixant les conditions de destruction de loups, les départements d’action dans lesquels les tirs seront autorisés et le nombre maximum de loups à « abattre » en 2013-2014."

Le loup serait considéré comme une espèce nuisible (alors qu’il est pourtant une espèce strictement protégée par la directive « Habitats » du droit européen) et chassé toute l’année, même en période de reproduction. Il pourra de plus être chassé "à titre préventif"... Souvenons-nous du cas des loutres , chassées pour leurs fourrures et considérées comme nuisibles en leur temps : "on en comptait 50 000au début du XXe siècle et... 1 500 en 1980. Protégée depuis 1981, sa population est remontée à 2 ou 3 000 en 2010, recolonisant des rivières où elle avait disparu" (source Wikipedia). Ou encore les haies qui bordaient si joliment nos champs tout en abritant une faune précieuse d’insectes, oiseaux, etc. Eh bien, la politique agricole de l’après-guerre a poussé les paysans à les supprimer pour faire de grands rectangles bien plats où passent les tracteurs et aujourd’hui, ces mêmes paysans reçoivent des primes pour replanter les haies dont l’utilité séculaire a été reconnue en haut lieu. Ce serait drôle si ce n’était pas si triste.

L’association One Voice a détaillé ce nouveau Plan Loup de 37 pages pour en donner une critique claire et nette. Sur le site du Ministère de l’écologie, vous pouvez dire simplement que vous êtes contre ou argumenter en vous appuyant sur les arguments et incohérences pointées par One Voice. Il n’y a qu’une seule question dans cette consultation et l’enquête est anonyme. Vous pouvez vous exprimer jusqu’au 6 mai.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?