Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(11 février 2012)

Les petits ruisseaux...

... font de grands fleuves, c’est ce qu’il faut se répéter comme un mantra matin-midi et soir, sept jours sur sept, même si certains jours franchement j’en ai juste marre.

Voilà une semaine que j’oscille entre ma colère de voir que :
1. pas un média (pas même les alternatifs... mais dites-moi si je me trompe) n’a rendu compte de la conférence de Yokohama de janvier sur l’arrêt total du nucléaire souhaité par les populations, comme si Fukushima n’avait pas eu lieu, comme si on ne savait pas (on sait),
2. Josh Fox, réalisateur génial de Gasland, a été interpellé à Washington alors qu’il faisait son métier de journaliste pour Gasland 2 (interpellé, sorti menottes aux poignets mais pas arrêté, son audience est dans quelques jours, lire ici).

Et puis j’en ai marre de..., de... mais hop, je m’arrête, la liste serait vraiment trop longue et ce soir il n’y a qu’une seule chose qui me chagrine au point d’avoir besoin de la gueuler.
Cette inertie.

2,1 millions d’exemplaires de Indignez-vous vendus l’hiver dernier.
500 gars à peine à Occupy La Défense.

J’y étais pas, je faisais Occupy Crédit Agricole et préparation d’invasion nordique. Je me défausse peut-être mais j’occupy toute l’année alors.

Il y a quelques temps, on parlait de ma génération en la disant "sacrifiée".
Ce n’est pas faux : il est vrai que dès qu’on saute hors du paquebot du Titanic, on laisse derrière soi pas mal de choses.
Il y a quelques temps, on disait que tout avait été découvert et qu’il n’y avait plus d’horizon.
Ce n’est pas faux : l’horizon du Titanic c’est une culture de mort mais, là aussi, dès qu’on en saute l’horizon se ré-ouvre en grand tellement il y a TOUT à faire.

Je n’ai pas beaucoup de goût pour la politique actuelle mais j’ai envie de saluer trois maires exemplaires André Aschieri à Mouans-Sartoux (il a réussi à faire échouer des projets d’autoroutes, participé à la dénonciation de diverses intoxications...), Edouard Chaulet à Barjac (tente de faire passer tout le village au bio...) et Hervé Ozil à Lagorce (se démène contre les gaz de schiste).

Je pense à eux, ça fait du bien. J’ai envie de me dire qu’il y en a sûrement d’autres que je ne connais pas, et puis de me réjouir qu’on soit déjà 19 000 Colibris et que l’appel du maire de Minami Soma au Japon ait été entendu.

Je vous le dis, fidèles lecteurs-trices, ce sera l’altruisme ou rien.
Et ça aussi, vous pouvez y aller matin-midi et soir, sept jours sur sept.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?