Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(27 mars 2012)

Les Journées de l’Innovation Pédagogique

Ceux et celles qui me connaissent depuis un bail se souviennent peut-être de mon coup de gueule à l’ouverture du musée du Quai Branly : comment, après avoir pillé les colonies en long, en large et en travers, pouvait-on oser soit-disant valoriser leur créativité en figeant leurs œuvres dans un musée de béton construit par des esthètes sponsorisés par des mécènes dont la plupart se moquent comme d’une guigne de ce qui présida à la création de ces pièces ?

J’ai visité le musée la rage au ventre tout simplement parce que cet art qu’on a dit "primitif" et qu’on dit maintenant "premier" n’est pas un art de salon ni de scénographie, c’est un art de tous les jours, un art du dehors, dans les mains, dans le vent et parfois aussi dans le secret des cultes. J’ai rêvé que ces esthètes fassent pour une fois preuve d’imagination et imaginent une caravane pour que cet art ressorte et se remettre en contact direct avec des gens car de là naît sa force.

Et puis j’ai reçu il y a peu une nouvelle de Léonie qui a sans le savoir, au collège André Malraux de Saint-Jean-de-la-Ruelle, du côté d’Orléans, a réalisé un peu mon vœu. Le musée est venu au collège, Branly a prêté des fac-similés et dix enfants ont légendé, créé, monté leur musée autour de ces œuvres. Pour moi l’expo de l’année c’est celle-là : "150 élèves collégiens visiteurs du musée, 200 élèves écoliers visiteurs du musée, de la maternelle au CM2 et une centaine d’adultes visiteurs : enseignants, parents, riverains, résidents d’une maison de retraite."

Deux autres projets ont été organisé dans ce collège : la construction d’une serre et la réalisation d’un potager pédagogique dans le cadre de l’Enseignement Intégré des sciences et de la Technologie (EIST) ainsi que Le café des parents.

Ces 3 projets sont réunis sous le titre : "Collège André Malraux, quand tout l’établissement innove." Ils ont été sélectionnés pour les Journées de l’Innovation Pédagogique, les 28 et 29 mars.

On peut voter pour eux en ligne pour le Prix du Public en suivant ce lien présenté sur la plateforme Respire, qui vous permet de consulter tous les projets des différentes académies - il y a de quoi faire et ça donne espoir !



Vos commentaires




Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?