Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(30 décembre 2012)

Le vieux qui gardait la mer

Karin Huet a plus que roulé sa bosse sur mers et océans, une bosse pleine de graines d’histoires, comme le petit joueur de flûte kokopelli qui sème à tous vents. Et cette fois c’est une bien belle histoire qu’elle nous donne, celle d’un vieux, Tontyves, qui s’en va festoyer sur son phare avec le jeune Yann.

Ce phare, Tontyves y a jadis passé du temps et veut le revoir une dernière fois. Automatisé, l’endroit a changé mais conserve de sa superbe. C’est là que Yann connaîtra frissons, aventure et initiation avec contrebandiers et naufragés au programme.

Évoquant tout à la fois un métier, un univers et un environnement très particulier, Karin a réussi là l’un de ses meilleurs textes. Des embruns, de l’aventure digne de Mac Orlan et... une belle fin.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?