Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(24 octobre 2013)

Le livre des saisons

Dans la série "que voulez-vous ma brave dame", l’embêtant avec les jeunes d’aujourd’hui c’est qu’ils sont généralement complètement hors-sol et c’est également l’embêtant avec les parents modernes, si souvent affairés et calés sur le rythme lumineux du métro-boulot-dodo auquel il est si redoutablement difficile d’échapper, n’est-ce pas ?

Je me suis toujours demandée ce que pouvait bien valoir une activité dite d’éveil sans le vent, les parfums, les pollens, l’espace et les oiseaux tout autour...

Avez-vous couru dans la boue gluante et pleine d’odeur de moisie des premiers frimas d’automne ? Avez-vous tressé des guirlandes de feuilles dorées pour enlacer les arbres ? Avez-vous préparé les confitures de fruits disponibles en été seulement et c’est pour ça qu’on fait des confitures ? Avez-vous sculpté princes et princesses dans des frises de glace et de neige ? Et fait des masques en feuilles d’automne ?

Non ? Pas grave. Il n’est jamais trop tard. Eglantine Mangemoustache, brillante co-auteur de Formes de Nature, est de retour, ou plutôt cette fois Jennifer Dalrymple qui nous livre avec son Livre des Saisons de Tchà un ouvrage épatant pour découvrir intelligemment et joyeusement le rythme des saisons. C’est plein d’idées, de saveurs, de fêtes, de joie et de gratitude, d’expériences à réaliser et de rythmes à créer.

Car l’amour de la nature s’éveille avec le rythme. Après le tout premier rythme du battement de cœur de maman, l’alternance jour/nuit, les quatre saisons qui permettent d’apprendre ce sur quoi on peut compter en été et qui manque en hiver, la transformation des paysages familiers, la variété des activités conditionnées par les variations du climat tout comme la conscience que la vie peut être “en veille” et revenir en force avec le soleil...

Le livre est absolument magnifique, tendre et poétique. Un petit bijou à prix doux (à peine 16€) imprimé sur papier recyclé et encres végétales.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?