Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(29 novembre 2012)

Le lien de One Voice

Encore un livre ? Oui encore un livre, et ce n’est pas fini. Très exactement pour ça : de tous les supports culturels comme ils disent, seuls les livres permettent le temps de la réflexion, de l’approfondissement et de la maturation d’informations nouvelles. Donc allons-y.

Cela s’est passé à Oxford, en 2007, où pour la première fois des experts se sont exprimés sur les liens entre maltraitance animale et violence envers les personnes. On le sait, les défenseurs du bien-être animal sont souvent tous présentés comme des fanatiques et le cliché fait partie de la mise en scène générale faite pour que vous vous désintéressiez du problème. Alors laissons tomber ce cliché et voyons ce qu’ont à nous dire des philosophes, psychologues, criminologues, juristes, sociologues et autres qui, sous la direction d’Andrew Linzey, directeur de l’Oxford Centre for Animal Ethics, ont abouti à ce livre, Le Lien.

Le livre est sorti il y a peu, fin 2011, dans l’indifférence médiatique générale me semble-t-il. Or la violence est au cœur de nos sociétés et, tel un cercle infernal, là où les conditions sont favorables à son expansion, elle ravage tout. Misère sociale et/ou affective, isolement, frustrations, dénuement, guerres bien sûr... de nombreux facteurs font le lit de la violence qui commence d’abord, souvent, sur les plus faibles : les animaux et les enfants. Cette violence peut être domestique, militaire, culturelle ou industrielle. Et c’est sur ces deux derniers points que travaille plus particulièrement l’association One Voice pour changer notre regard (et nos comportements car si nous avions tous réellement conscience des conditions d’abattage et d’élevage industriels des animaux nous refuserions de cautionner cette horreur en achetant ces produits - n’est-ce pas ?).

L’ouvrage est plein d’études, d’analyses, de pistes très concrètes aussi comme le Links Group, qui, depuis 2001, "œuvre à mieux faire comprendre les liens entre maltraitance d’enfant, maltraitance animale et violence familiale et gère le soutien d’organisations caritatives dans les domaines de l’humanitaire et de la protection des animaux". Reste que sa lecture est difficile, vraiment. Difficile parce qu’inhumaine mais à mon avis indispensable pour ouvrir enfin ce débat en France, pays des Droits de l’Homme... et des animaux ?

Vous adorez les chiens ? Moi aussi, surtout à la campagne. Les chats ? Pareil. Les souris ? Les serpents ? Le saviez-vous ? "Depuis 2009, la Directive européenne dite « cosmétique » (n° 76/768CEE) interdit, dans l’Union européenne la réalisation d’expérimentations animales pour la mise au point des produits de beauté ou des ingrédients entrant dans la composition de ceux-ci ainsi que la commercialisation de produits dont la formulation ou les ingrédients, ou combinaison d’ingrédients, ont fait l’objet de tests sur animaux. Toutefois, en vertu d’une dérogation, accordée normalement jusqu’au 11 mars 2013, autorisant la poursuite de trois tests de toxicité [...], de nombreux produits de beauté, ou d’ingrédients les composant, continuent, en toute légalité, à être expérimentés sur animaux et à être vendus sur le territoire européen." (source)

One Voice est donc une association que j’aime beaucoup, qui soutient moralement LaSeiche et vice-versa, ils font partie des gens (et il y en a un paquet) auxquels il me suffit de penser pour reprendre espoir dans l’humanité. J’ai déjà présenté leur label beauté qui rassemble un milliers de produits non-testés sur les animaux, végan et bio, 1370 exactement.

Tout récemment, un second niveau de certification, intitulé « Bleu », a été mis en place avec deux critères : végan et non testés sur animaux. La liste inclut des produits d’entretien et autres (téléchargez).

Sur l’un ou l’autre de ces labels, vous êtes certains d’acheter des produits pour lesquels aucun animal n’aura été martyrisé.

Et pour avancer encore un peu plus, parlez des Casquettes bleues autour de vous ! Vous adorez les chiens ? Moi aussi, surtout à la campagne. Les chats ? Pareil. Les souris ? Les serpents ? Vraiment ? Alors, intéressez-vous au sujet et lancez quelque chose dans votre école, collège, lycée... L’initiative est ouverte jusqu’en mai 2013.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?