Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(15 février 2013)

La cuisine de Nadia Santini

L’histoire se passe à Canneto sull’Oglio, pas très loin de Mantoue, dans le nord de l’Italie.

Un jour, une jeune femme lectrice de Montaigne épousa son fiancé et... jusqu’ici tout va bien... Sauf quand il s’agit de reprendre l’affaire de ses beaux-parents : une auberge en campagne. La reprendre et en faire quelque chose, créer un lieu paisible, harmonieux, certes mais la jeune femme en question n’était en rien préparée à devenir la chef d’un des meilleurs restaurants d’Europe.

Et pourtant... En famille, pas à pas, totalement enracinée dans ce terroir qui n’est pas tout à fait le sien puisqu’elle est originaire de Vénétie, Nadia Santini a créé quelque chose de sublimement simple. Tellement simple et modeste, que l’équipe venue réaliser ce documentaire en reste sur sa faim.

Comment ?
Un chef qui ne cherche pas à en mettre plein la vue ?
Qui préfère se taire plutôt que parler d’elle ?
Qui se fournit à la coopérative bio du coin ?
Et prétend que ce sont les lois de la nature qui font la meilleure cuisine ?
Mamma mia, quel ovni !!

Depuis 1996, Dal Pescatore est un restaurant flanqué de 3 étoiles Michelin. Mais ce qui compte surtout c’est que Nadia Santini est un exemple formidable de mariage parfait entre intelligence de la nature, importance des traditions et nécessités des innovations. Bravo à l’équipe du documentaire d’avoir su rester si sincère... et rendre à merveille, mine de rien, toute la force de cette grande dame.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?