Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(6 décembre 2012)

L’écologie oui mais pas que...

Que l’on considère l’écologie comme une science, un parti, une option de bobos ou une réponse possible à la crise du vivant dépend de la façon dont on perçoit cette crise et ses conséquences.

Il est évident (en tout cas pour moi) qu’à elle toute seule, ce qu’on nomme "écologie" en France, ne saurait relever tous les défis posés et nous sommes, hélas, encore bien loin d’une vision transversale doublée d’une action de coopération entre tous les acteurs sociaux pour résoudre ces problèmes.

Problèmes complexes, certes, mais plus tant que ça puisque depuis quelques temps nous, citoyens et décideurs, disposons d’un paquet de solutions. Reste à choisir et à s’engager vraiment. Et c’est là que le bât blesse car l’engagement politique bloque l’engagement citoyen. Une raison simple à cela, la corruption.

Elle est en France, comme ailleurs, présente. Le règne précédent l’a assez montré. La collusion entre entreprise privé et politique à Notre-Dames-des-Landes est un exemple, l’état de la prison des Baumettes un autre, et la liste est longue de ces fonds qui circulent, s’encalminent, s’opacifient puis disparaissent. Lutter contre la corruption fait partie des solutions.

"La France est notamment l’un des rares pays européens à ne pas rendre publiques les déclarations de patrimoine des élus." Nous avons également le privilège de "Florilèges de lois incomplètes ou non appliquées, [d’]engagements non tenus : en matière d’intégrité de la vie publique, la France se caractérise aussi par l’écart entre les annonces et les actes."

Ces citations sont extraites de la campagne lancée par Transparence International que je vous recommande de suivre.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?