Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(15 juillet 2014)

Journal de campagne - 22 - A comme apprendre

Si vous suivez ce blog, vous savez que LaSeiche n’était pas bonne élève... C’est venu plus tard et largement en autodidacte. Je suis donc assez sensible aux pédagogies et autres éducations alternatives, à condition quelles ne deviennent pas des "systèmes".

Dans les Changeurs de monde, je ne parlerai pas d’éducation - le mot me barbe - mais d’apprentissage. Avec quelques repères dans le passé (évoqués ici) et 3 figures contemporaines remarquables.

Tout d’abord Alain Refalo parce qu’il est un vrai désobéissant civique comme il y en a trop peu. Dégoûté par les dérives d’un "système" éducatif de plus en plus géré comme une (mauvaise) entreprise, il désobéit et publie en 2010 le livre En conscience, je refuse d’obéir. Résistance pédagogique pour l’avenir de l’école. Tout comme lui prof en primaire, Bastien Cazals refuse d’appliquer à la lettre les réformes Darcos et continue son action en 2012 pour que cesse le fichage informatique des élèves dès 3 ans.
Quel courage d’être enseignant et d’oser désobéir au lieu d’absorber l’impuissance et finir en déprime !
En ce moment, peut-être en avez-vous entendu parler mais ça m’étonnerait, une mairesse de la Loire, Evelyne Flacher est en grève de la faim pour protester contre le caractère inapplicable de la réforme dite des rythmes scolaires... Et voyez ici ce qui se passera si les maires s’opposent à cette réforme.

En matière d’apprentissage, il y a le terrain et les concepts, et il en faut. Ken Robinson présente une vision de l’apprentissage totalement neuve puisque selon lui, il nous faut sortir d’une conception linéaire qui nous fait croire que les choses se passent en suivant un ordre (comme par exemple, "je vais travailler dur, j’aurais mon diplôme et ensuite j’aurais un bon job") pour entrer dans une perception globale où tout est lié (comme par exemple, "cette matière me passionne, j’ai envie d’approfondir et de partager ma passion et si mon métier n’existe pas, je vais le créer"). Et ce grand Anglais plein d’humour et d’humanité a un parcours étonnant que vous découvrirez... dans le livre !!






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?