Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(14 juillet 2014)

Journal de campagne - 21 - Les semeurs

J’ai annoncé que j’allais parler un peu plus en détail des changeurs de monde et j’ai envie de commencer par un hommage aux semeurs - et aux semeuses évidemment.

Je partage avec Janisse Ray l’amour des plantes et un grand sentiment de sécurité dans le monde végétal. Une semence contient tout et chaque jour dans des centaines d’endroit de la planète, des gens prennent conscience que ces graines de vie ne doivent pas être brevetées.

Ces jardiniers anonymes et autres passeurs de vie sont dans les grands chemins de l’humanité. A côté de grandes figures (ou pas grandes d’ailleurs), je voudrais les évoquer dans mon travail... et ce sera avec le S... comme Semences.

Et à S... comme Sciences, je parlerai de scientifiques qui font vraiment leur job, comme feu Henry Pézerat ou Gilles-Eric Séralini, et peut-être aussi Roger Heim, ou encore Pierre-Henri Gouyon que je viens de découvrir.


Pierre-Henri Gouyon - Biodiversité by lesernest_lemonde

Le saviez-vous ? Après leur révolte contre Cromwell au XVIIe s., les Irlandais catholiques ont été obligés par l’Angleterre de diviser leurs terres entre tous les fils d’une même famille, ce qui forçait à morceler les exploitations et contraignait à une culture unique, en l’occurrence la pomme de terre, nourrissante et demandant peu d’espace. Quand le mildiou arriva sur l’île, toutes les récoltes furent touchées pendant des années. En six ans, entre 1846 et 1852, le phénomène aurait causé un million de morts et deux millions de réfugiés... Voilà le risque des mono-cultures.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?