Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(28 novembre 2012)

Genpin - la femme mystérieuse

Certaines pratiques et croyances sont tellement ancrées en nous que nous les pensons "évidentes". Ainsi, dès que l’on s’approche d’une remise en question d’une croyance dominante, on se rend compte que très souvent le débat laisse très vite la place à un affrontement.

Par exemple, en ce qui concerne l’accouchement dit naturel, si vous ouvrez le dossier c’est l’avalanche ! Soit de critiques des tenant-es du "tout médicalisé et sans douleur" qui vous assurent que vous êtes complètement dingue de vouloir vous en passer, limite irresponsable et totalement néo-baba, soit d’exhortations des tenant-es du "tout naturel" qui vous assurent que les médecins ne pensent qu’en terme de protocole médical et rentabilité et mieux vaut vous en passer. Entre ces deux extrêmes, vous avez en réalité peu de choix car le tout médical est la position dominante. Peu de choix mais le choix tout de même.

Or, la naissance, c’est comme un paquet de trucs dans la vie : il n’y en n’a pas deux pareilles. Et s’il est vrai que la logique de rentabilité domine le service hospitalier, il est également vrai qu’accoucher seule dans les bois représente un risque grave. Ce choix du juste milieu, des Japonaises le font.

Ce que j’ai adoré dans Genpin, - outre la force des témoignages de femmes dont la parole est complètement libérée - c’est le non-dogmatisme. Mr Yoshimura est médecin obstétricien, il utilise la médecine moderne mais accepte la douleur, la possibilité du décès, et propose à chaque femme une approche de sa grossesse et de son accouchement, qui donne des résultats magnifiques et a ses limites aussi.

Ainsi, selon lui, la médecine n’est pas la réponse adaptée aux accouchements difficiles car ce qui les rend difficiles c’est la pression sociale, culturelle, médicale. Voici donc des mamans enceintes comme des soleils qui coupent leur bois et font 300 flexions par jour et se sentent... tellement vivantes !

Dans cet environnement à l’essentiel, Naomi Kawase a filmé la vie partout. Les scènes d’accouchement sont d’une grande beauté et devraient être montrées à tous les jeunes gens.

Sorti au début du moi de novembre, le film se joue dans une dizaine de salles dans toute la France, dépêchez-vous d’y aller !






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?