Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(1er mars 2012)

Encore un printemps

Le printemps sera bientôt là.
J’imagine Saint Louis sous son chêne, rendant directement la justice. J’espère le retour d’une démocratie plus directe, un jour, quelque part, peut-être... On sait combien l’homme descend du mouton : il suffirait qu’un seul gouvernement décide franchement d’un autre chemin et d’autres suivraient illico.

Quel chemin depuis le brulot de Rachel Carson, Printemps silencieux ! Un livre qui mit le feu aux poudres sur les dangers des pesticides utilisés en agriculture intensive.

Curieux chemin... en sens inverse que celui souhaité par Rachel Carson. Comme s’il fallait que l’homme "moderne" aille jusqu’au bout de son démon d’avidité, de progrès incontrôlés, de prédations... et je m’arrête là car la liste risquerait de me (et vous) déprimer.

Le printemps pointe le bout de son nez. Encore un printemps pour le dire avec Aloysius Bertrand et IAM. Et dans une actualité encore proche, quelques perles : 270 000 agriculteurs bio américains ont assigné Monsanto en justice (ici), Paul François un agriculteur français obtient gain de cause le 13 février dernier contre cette même entreprise pour avoir été intoxiqué par l’herbicide Lasso (ici), BASF renonce à développer et commercialiser les OGM en Europe et, puis quand même, la conférence de Yokohama a eu lieu.

Des géants qui s’offrent des PSD (Permis Social de Détruire) à coup de lois, d’apostilles, de règles contournées, de pressions et, bien sûr, de communication. Tout cela sur un fond de corruption inouï. Le saviez-vous ? "En 30 ans de lutte contre la corruption, celle-ci n’a pas reculé. Pire, elle a progressé et fait aujourd’hui obstacle à la réalisation de projets de grande priorité : la lutte contre le réchauffement climatique, la stabilisation des marchés et l’aide au développement." (Voir l’article de Kevin Gravier dans Alternatives Canada).

Alors bien sûr ces géants sortent par la porte et tenteront de revenir la fenêtre, bien sûr que ce n’est pas fini et que le soleil de ce printemps n’est pas précisément chargé d’un espoir complet.
Mais ils sortent.
Alors tout de même, une lueur.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?