Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(24 mars 2014)

En passant

Je viens de recevoir deux livres bien lourds, denses, encore un coup de poing à l’estomac et au cerveau... Je lis, j’arrive, je vous en parle bientôt.

Le premier sur les nanotechnologies par Roger Lenglet dont le précédent livre sur le mercure des plombages dentaires et les neurotoxiques était déjà costaud.

Le second sur le nucléaire par Jean-Jacques Delfour, un philosophe qui s’est mis à questionner la chose après Fukushima.

Pour le plaisir, je vous mets une des citations d’ouverture :

Lors de la conférence de presse de clôture du colloque ’Radioactivité et risque sanitaire’ des 11 et 12 septembre 2011 à la fac de médecine de Fukushima, "Wataru Iwata, qui s’était fait passer pour un journaliste, posa la question suivante : "Vous qui êtes experts, vous disposez certainement des données qui nous amènent à nous assurer que la situation est sans danger. Si vous avez ces données, pouvez-vous, je vous prie nous les communiquer ?" Il s’attira la réponse suivante d’Otsura Niwa, professeur émérite à l’université de Kyôtô : "Non, nous ne disposons pas de ces données. Et il est totalement déplacé de poser ce genre de question aux experts internationaux ici présents puisque nous-mêmes, experts japonais, nous ne les possédons pas. Dans les commissions gouvernementales, nous ne nous attardons pas à poser de telles questions de détail qui sont d’une grande impolitesse. Nous ne cachons rien. Tout simplement, nous n’avons pas les données."

Restons polis quoi !






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?