Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(18 novembre 2013)

Campagne "Ceux qui sèment"

Chers et chères assidu-es de ce blog complètement hors champ (et tant mieux !), si vous ne l’avez pas déjà vu, j’ai démarré une campagne vous proposant d’être co-éditeur/trice d’un livre sur les semences.

Oui, ces petites graines de vie que tous les paysans de la planète ont toujours été libres de replanter et d’échanger, eux grâce à qui tant et tant de fruits et légumes sont devenus adaptés à leurs terrains, eux grâce à qui la diversité a été dans l’assiette pendant des décennies.

Aujourd’hui, nos agricultures sont dominées par le trio riz-soja-blé et à l’échelle de la planète 75% de la biodiversité alimentaire a disparu en 100 ans, et voilà, c’est dur. Tout n’est pas foutu mais ce n’est pas loin.

Sur le terrain, d’innombrables réseaux s’occupent de résister à la main-mise de l’agro-business sur le commerce des semences. Pour s’informer et permettre à de plus en plus de gens de comprendre cette question, il existe pas mal de docs, des séquences dans quelques bons films récents mais, à ma connaissance, encore aucun récit vivant, dynamique, mélangeant enquête, témoignages, données scientifiques, récits de vie. C’est ce qu’a réussi Janisse Ray et, avec Jennifer, la traductrice, nous avons envie de faire germer son travail dans le monde francophone car Janisse rend vraiment cette question accessible à tous. Envie aussi de le faire en commun, avec votre soutien à tous.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?