Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(8 mars 2012)

Bridget Kyoto : la femme du jour

Voici un message reçu des JNE : "Chère consœur, cher confrère, à travers mon métier de journaliste environnement à Libération, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d’alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.
J’ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d’écologie et en ai proposé d’autres dans l’espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j’en ai eu marre et j’ai décidé de passer par l’humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de clown (triste)... et je fais ça : "

C’est-à-dire Bridget Kyoto.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?