Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(24 mai 2012)

A lire ailleurs

Trois excellents articles qui vont vous intéresser, vous réjouir, vous interpeller fortement là où ça fait du bien !

Déjà, en Haute-Vienne (Limousin), vous le savez peut-être, un artiste sud-coréen totalement inconnu mais qui expose en ce moment même à Paris, aux Tuileries (comme quoi), Ahae, vient d’acquérir un hameau aux enchères .
520 000 euros le hameau abandonné de Courbefy.
Où vécurent des anciens en sabots de bois, des mémés à fichus, des familles avec les costumes du dimanche, où naquirent et moururent des tas de gens qui n’auront probablement jamais mis un pied en Corée du Sud. 21 bâtiments en ruine d’un complexe hôtelier en faillite.
Ahae a-t-il un lien privilégié avec l’endroit ? Nul ne sait.
Reste que c’est assez fabuleux parce que Ahae est un amoureux de la nature qui entend faire de l’endroit un havre de paix. Je suis bien curieuse de voir ce que va donner cette remise en vie en Limousin avec un regard artistique d’Asie !

Ensuite, on peut se fier à Okéanos pour nous donner sur la crise grecque de l’info documentée et en prise avec la réalité. Je reviendrai très bientôt sur cet excellent blog mais en attendant allez lire Grèce : vers une révolution agricole alternative, vous allez voir ça fait du bien, écologie et social se mêlent de plus en plus - et comment faire autrement ?

Enfin, sur Bastamag (merci Claude !), une petite bombe : Transition écologique, quand la France rurale revendique l’indépendance énergétiquede Nolwenn Weiler. Ou comment on peut se serrer les coudes au Mené, recycler le lisier pour faire du biogaz, distancer la FNSEA et... ne plus suivre aveuglément ce modèle qui ne marche pas !






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?