Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Naomi Kawase - bébé nature

(modifié: novembre 2012)

Il y a quelques années, paraissait aux éditions Médicis, Le Fermier et l’accoucheur : l’industrialisation de l’agriculture et de l’accouchement, de Michel Odent, l’un des pionniers de la naissance dite naturelle, c’est-à-dire peu ou pas médicalisée et si possible à la maison.

Cette approche, si elle reste encore minoritaire, se diffuse néanmoins progressivement et partout, il est possible d’accoucher autrement.

Naomi Kawase est une réalisatrice japonaise qui est partie filmer des femmes qui ont décidé d’accoucher là, en compagnie d’un autre pionnier de cette pratique, le docteur Yoshimura.

Réalisé en 2010, le documentaire ne sort en France qu’en cet automne 2012 et dans très peu de salles, raison de plus pour s’y précipiter !

Merci à Naomi Kawase d’avoir bien voulu répondre aux questions que je me suis posée après avoir lu sa présentation (en anglais).

Quelle est votre relation avec la nature ?

> La nature m’inspire de la dévotion. Quand je suis en son sein, je me sens, à la fois minuscule et, en même temps, protégée par quelque chose de très grand.

Dans votre vie quotidienne, avez-vous trouvé le bon équilibre entre modernité et respect du vivant ?

> Je vis à Nara, une ville de province entourée de nature. Pour le travail, je vais fréquemment à Tokyo. Tout en ayant ma base d’action dans un environnement naturel, par le biais des réseaux sociaux et d’internet je me sens reliée à la société moderne de manière quotidienne en ayant accès à l’information et au lien social. Ces possibilités conviennent parfaitement à mon évolution.

Le Japon a apporté beaucoup de choses en ce monde, certaines magnifiques, d’autres nettement moins. Parmi les bonnes choses, on peut citer les Teikei qui ont vu le jour en 1965 et sont à l’origine des AMAP actuelles. Il semble qu’il y ait tout doucement des évolutions dans la culture japonaise comme par exemple avec ces mangas écolos qu’on peut lire maintenant en France. Ce n’est qu’un exemple bien sûr mais est-ce que l’évolution de la société dans ce sens s’est accélérée depuis Fukushima Daichi ?

> On ne peut pas affirmer que le Japon évolue vraiment dans ce sens mais ce qui est certain c’est que tout le monde au Japon, souhaite uniformément cette évolution. Même si les choses bougent lentement, elles prennent, peu à peu et sûrement, cette forme.

Lire aussi la critique du Monde pour la sortie du film en France.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?