Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Bio ou pas ?

(modifié: juillet 2013)

> Souvent les produits bio sont plus chers que les autres. Ce n’est pas pour vous énerver mais c’est juste que si les coûts réels étaient comptabilisés dans le prix de votre kilo de pomme-de-terres, il coûterait le triple (et si !). En mars 2011, Mr De Schutter, rapporteur de l’ONU a affirmé que "L’agro-écologie peut doubler la production alimentaire en 10 ans" (lire).

> Un certain nombre de labels garantissent une origine écologique, notamment Nature et Progrès et Demeter pour les denrées alimentaires (voir Fournisseurs).
Pour s’y retrouver plus généralement un dossier très complet réalisé par Ecosapiens : les bons labels et les truands... Suite aux évolutions de la législation européenne qui autorise un faible pourcentage d’OGM dans le label écologique européen, la marque Bio Cohérence est née, avec zéro OGM dedans.

> En alimentation bio comme dans le reste, il faut être un peu malin et faire preuve de bon sens : il est, par exemple, assez éco-logique de comprendre qu’une denrée labellisées bio importée d’Afrique du Sud pollue plus par son transport qu’une boîte d’œufs achetée chez le fermier du coin, peut-être pas labellisée bio mais dont vous savez qu’il soigne et nourrit sainement ses poules... N’hésitez pas à consulter les groupements d’agriculteurs bio de votre région.

> Au sujet des OGM dans nos assiettes, suivez les infos de l’observatoire de veille citoyenne sur les OGM.

Bref... c’est vrai, manger bio c’est pas du luxe !

Soyez malins : réduisez les coûts en achetant local, si possible en vrac et des produits rechargeables !






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

A lire aussi : livres, liens

  • Le guide Greenpeace des produits de supermarché avec et sans OGM.
  • Pour déterminer quel poisson manger - ou pas, suivez le guide des Eco Sapiens.
  • Si vous êtes déjà convaincus par l’intérêt du bio pour vous et les autres, penchez-vous sur la question du gluten ou pas gluten.
  • Aux sources de notre nourriture : N. Vavilov et la découverte de la biodiversité, G. P. Nabhan, Nevigata, 2010.
  • La via Campesina - une réponse paysanne à la crise alimentaire, A. A. Desmarais, Ecosociété, 2008.
  • La Guerre au vivant, textes de G.-E. Séralini, J.-P. Berlan..., Agones, 2001.
  • Nous sommes ce que nous mangeons, J. Godall, Actes Sud, 2008.
  • Comment meurt l’autre moitié du monde, S. George, 1978 (déjà).
  • Et parce que visiblement il y a encore un bout de chemin à faire pour dégager les OGM :

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?